Bienvenue chez CENTURY 21 Fly Immo, Agence immobilière TOULOUSE 31300

SÉMINAIRE DES FEUILLANTS

Publiée le 09/06/2020

Les Feuillants

Le Séminaire des Feuillants est à l’origine l’héritier de l’abbaye La-Charité-des-Feuillants, située à Muret. La construction du couvent est lancée, suite à l’installation de la Congrégation des Feuillants à Toulouse. L’ordre est rejoint en 1599 par sa branche féminine des Feuillantines.

Du couvent au séminaire diocésain

Après la Révolution, les derniers Feuillants sont expulsés. En effet, la politique révolutionnaire est à la déchristianisation, et de nombreux édifices religieux sont confisqués. L’ordre des Feuillants est quant à lui dissous en 1791.

Mais le bâtiment ne cessera pas pour autant d’être associé au catholicisme. En 1805, les Dames de Saint-Maur rachètent le lieu pour y ouvrir un pensionnat réputé pour jeunes filles. Ce dernier ferme en 1905 suite à l’interdiction d’enseigner faite aux congrégations. L’ensemble conventuel devient temporairement un hôpital pendant la Première Guerre mondiale.

Aujourd’hui, et ce depuis 1908, il abrite le grand séminaire de Toulouse.

L’architecture du Séminaire des Feuillants

Constitué d’une chapelle néo-gothique et de bâtiments organisés en quadrilatère autour d’un cloître, voûté en arêtes derrière de grandes arcades, le Séminaire des Feuillants se dresse au milieu d’un grand jardin traversant.

La chapelle est de fait nettement plus récente que l’ensemble conventuel. Elle a été conçue au XIXe siècle, au contraire du cloître qui est d’origine.

Après l’inondation de 1875, on a procédé à un réaménagement et on a ajouté une aile, destinée au départ aux classes du pensionnat des Dames de Saint-Maur. Aujourd’hui, cette aile abrite la bibliothèque du Séminaire et Radio Présence.

L’ensemble conventuel donne sur les rues Laganne et des Teinturiers.

Notre actualité