Bienvenue chez CENTURY 21 Fly Immo, Agence immobilière TOULOUSE 31300

RÉOUVERTURE DE LA GALERIE DU CHÂTEAU D’EAU

Publiée le 31/01/2020

Le Château d’eau

Contrairement à ce qu’indique son nom, cette tour de brique n’était pas à proprement parler un château d’eau puisqu’elle ne comportait pas de réservoir de stockage. Situé à la jonction du Cours Dillon et du Pont Neuf, le Château d’eau date du XIXème siècle. Alors que le projet de sa création remonte à l’année 1789, les travaux ne sont lancés qu’en 1821 pour être terminés en 1825. Dès les années 1830, le bâtiment et son réseau hydraulique seront régulièrement cités en France parmi les réalisations industrielles remarquables de l’époque. Victime de son succès et très vite obsolète, le château d’eau fut désaffecté en 1870 et transformé en dépôt d’outillage par la municipalité pour le service des cantonniers. Depuis le 28 Septembre 1987, le bâtiment et sa station de pompage font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques.

La création de la galerie

Il faudra attendre 1974 pour que le lieu soit reconvertir en galerie d’exposition. Le Château d’Eau devient un centre d’art consacré à la photographie contemporaine. Initié par le photographe Jean Dieuzaide, Le Château d’Eau est inauguré avec une exposition des œuvres de Robert Doisneau. Depuis lors, le lieu propose des expositions de photographes confirmés, émergents, français ou internationaux.

Sa collection

Depuis sa création, le Château d’Eau a présenté 547 expositions monographiques ou thématiques pour lesquelles 350 catalogues ont été édités. Au fils de la chronologie de ses expositions, la galerie a ainsi accompagné et défendu la création photographique, dans sa diversité. Engagé dans un travail d’édition pointu, Le Château d’Eau propose également un centre de documentation, dédié à la photographie (quatorze-mille ouvrages), ainsi qu’une vidéothèque. Depuis ses débuts, la galerie se constitue une vaste collection de photographie contemporaine. À la fin des années 2010, cette collection compte déjà les œuvres de quatre-cents photographes internationaux.

Changement de gestion

Ce lieu d’exposition emblématique a été fermé plusieurs mois à titre provisoire, le temps de changer de gestionnaire et de modifier le statut des salariés. La galerie est désormais gérée par une régie municipale. Depuis le 1er janvier, le pôle photographique dépend de la direction des musées de la ville de Toulouse. 

La mairie de Toulouse organise un point presse le 28 janvier durant lequel elle exposera son projet pour le lieu et les travaux de rénovation et d’agrandissement qu’elle compte mettre en oeuvre. La réouverture au public sera effective le 29 janvier.

Notre actualité