Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Fly Immo, Agence immobilière TOULOUSE 31300

Un peu d'histoire... Etienne Billières

Publiée le 27/09/2019

Notre agence Century 21 Fly Immo est située à Toulouse au numéro 52 de l’Avenue Etienne Billières, l’avenue qui relie Saint-Cyprien à la place de la Patte d’Oie. L’occasion de nous demander qui était Etienne Billières ?

Fils de charpentier installé dans le quartier Saint-Cyprien, il obtient son premier emploi à SIVEN, entreprise fondatrice de la Dépêche du midi, qui par ailleurs est la première de la ville à utiliser une machine à écrire. C’est là qu’il fait la connaissance d’Albert Bedouce qui le forme et l’initie à la vie politique.

À partir de 1870, Toulouse devient une ville républicaine, anticléricale et opposée à l’empire. C’est un tournant dans la Ville rose qui était jusque-là royaliste. Désormais la cité est un bastion radical. La SFIO (Section Française de l’Internationale Ouvrière), nouveau mouvement créé en 1905 a du mal à percer, en l’absence d’une véritable classe ouvrière toulousaine. Cependant, en 1906, Albert Bedouce parvient à se faire élire premier maire socialiste de Toulouse. Etienne Billières est alors son adjoint. Il a d’ailleurs participé aux grands congrès de la SFIO qui doit en partie sa création à Jean Jaurès et les siens, et devient l’un de ses principaux dirigeants. Aussi, pour contrer les radicaux soutenus par La Dépêche du Midi, la section toulousaine de la SFIO fonde en 1908 le Midi socialiste qui perdurera jusqu’en 1944. Etienne Billières y écrit notamment des articles sur des sujets économiques. Dès lors, il est perçu comme l’un des spécialistes de l’économie au sein du parti.

C’est en 1925, qu’Etienne Billières devient maire de Toulouse. Il sera réélu en 1931. Au cours de ses deux mandats successifs, il s’engage pour le logement social, l’école et le développement des équipements sportifs. Son équipe dégage ainsi dix millions de francs pour le logement. Ceci permet de développer les HBM (Habitations Bon Marché) et de favoriser l’accession à la propriété. Sur le front de l’école, Billières crée la bibliothèque municipale et un prix pour les bons élèves, dont la particularité est d’être décerné par leurs camarades. Il visite également régulièrement les classes. Enfin, il fait édifier des installations sportives sur l’Île du Ramier : une piscine de plein air, une autre couverte et un bassin de compétition extérieur. C’est aussi sous son mandat que sont établis les plans du Stadium. A Saint-Cyprien, nous lui devions les bains douches de la place Roguet, détruits en 1992 et devenus depuis la Mairie annexe.

 

Etienne Billières s’éteint à Alger, lors d’une visite à son fils pour les fêtes de fin d’année 1935.

Notre actualité