Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Fly Immo, Agence immobilière TOULOUSE 31300

Les origines de la Saint-Sylvestre

Publiée le 28/12/2018

Le premier jour de l'année est en quelque sorte sacré ; il marque notre destin pour toute l'année à venir. Si chaque pays, chaque peuple, chaque religion célèbre à sa manière cette fête tant attendue, chacun a ses codes et ses rites immuables de "passage" pour éloigner le mauvais sort et attirer la chance lors des trois coutumes universelles du nouvel an : le réveillon, les voeux, les étrennes.

Le nouvel an, appelé aussi jour de l'an, est le premier jour de l'année. Tous les pays n'ont pas le même calendrier. Leur origine, leur mode de calcul et leur durée étant sensiblement différents, le nouvel an se fête dans le monde entier, mais à une date correspondant au calendrier de chacun.

Le jour de l'an n'a pas toujours été fêté le 1er janvier. Les historiens situent ses premières célébrations à Babylone, deux mille ans avant notre ère. Dans la Rome antique, Romulus fait commencer l'année le 1er mars ; César, en 45 av. J.-C, le 1er janvier. Le mot "janvier" vient du dieu romain Janus, du latin janua "portail" ou "découverte".

Tous les portails de Rome sont sous la protection de Janus, dieu des Portes, et, puisqu'on les utilise pour entrer comme pour sortir, ce dieu a deux visages. Le premier regarde en avant, le second en arrière. C'est exactement ce que l'on fait le soir du réveillon, en se retournant sur l'an passé tout en voulant se projeter en avant dans le futur. Le jour de l'an, les portes des temples sont ouvertes, on s'offre des présents, nos futures étrennes, on échange des voeux et on prononce des prières que Janus écoute !

C'est au XVe siècle, le 9 août 1564, que Charles IX, par l'édit de Roussillon Isère, fixe le 1er janvier comme premier jour du premier mois de l'année. En 1792, le calendrier devient républicain, et il est décrété que l'année commencera le jour où le soleil franchit le point équinoxial d'automne. Le 1er janvier deviendra un jour férié légal par un arrêté du Conseil d'État le 23 mars 1810. Le réveillon, repas traditionnel de la nuit du nouvel an, est appelé aussi réveillon de la Saint-Sylvestre, du nom du pape Sylvestre 314-335, fêté le 31 décembre.

d'après Le Point, 01/01/2013

Notre actualité