Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Fly Immo, Agence immobilière TOULOUSE 31300

Immobilier : comment les Français empruntent aujourd'hui ?

Publiée le 08/01/2016

 

Taux attractifs, durée d'emprunt en hausse, apport personnel en baisse? Les conditions d'accès au crédit des Français ont beaucoup évolué au cours des dernières années. Décryptage avec l'Observatoire du crédit logement.

 

On n'empruntent pas aujourd'hui comme on empruntait il y a cinq ans. Le contexte économique difficile a modifié les pratiques du crédit des Français. C'est ce qui ressort du tableau de bord mensuel de l'observatoire du crédit logement.

 

Les Français profitent de taux toujours bas.

En décembre 2015, le taux moyen s'est établit à 2,20%. Des chiffres qui se sont stabilisés par rapport au mois de Novembre. La légère hausse observée entre août et octobre semble donc terminée. Toutefois, sur le marché des travaux, les taux ont tout de même progressé de 5 points pour atteindre 2,18%.

 

Les Français empruntent à taux fixe.

Les prêts à taux variable ne représentent plus que 0,5% de la production de crédit. Une situation qui s'explique par le niveau actuel très bas des taux fixes qui rendent forcément ces formules révisables inintéressantes pour les emprunteurs.

 

Les Français empruntent sur des durées plus longues.

En décembre 2015, la durée moyenne d'un crédit est de 211 mois. Les prêts qui courent sur 20 ans ou plus représentent 54,3% des opérations signées contre 44,5% en 2013. Les taux bas permettent à de jeunes couples et aux ménages les plus modestes de devenir propriétaires en allongeant la durée de leur prêt sans prendre trop de risques.

 

Les Français financent des opérations plus chères.

La hausse du coût des opérations financées par les ménages continue à un rythme de plus en plus rapide (+1,9% en 2005 contre +0,6% en 2014). Le coût relatif s'établit donc à 3,89 années de revenus (contre 3,77 années en Décembre dernier). Ce phénomène s'explique par la plus grande part des ménages modestes ayant accès au crédit.

 

A noter : Dans le neuf, ce coût relatif représente 4,67 années (contre 4,58 années auparavant). Et dans l'ancien, il atteint 4,61 années (contre 4,39 en 2014).

 

Les conditions de solvabilité des Français s'améliorent.

On assiste à un double phénomène. D'un côté, le niveau de l'apport personnel a tendance à se réduire chez les emprunteurs (-5.1%) et de l'autre l'indicateur de solvabilité s'améliore. Actuellement, il a atteint même son meilleur niveau depuis les années 2000. Cette situation s'explique par la faiblesse des taux de crédit.

 

Les Français sont de plus en plus nombreux à emprunter.

Depuis le début de l'année 2015, le marché de la production de crédit s'est montré dynamique (+39,3%). Les bonnes conditions d'accès au crédit et le moral en hausse des Français expliquent ce regain d'activité.

 

 

 

Notre actualité