Bienvenue chez CENTURY 21 Fly Immo, Agence immobilière TOULOUSE 31300

Les outils de sécurisation d'un achat immobilier

Publiée le 24/11/2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La première garantie dont vous disposez tient à la valeur de revente du bien même s'il faut du temps pour éponger les frais d'acquisition.

 

Les 3 autres grandes sécurités sont : votre assurance emprunteur, l'assurance perte d'emploi et la souscription éventuelle d'une garantie revente.

 

- L'assurance d'un prêt immobilier n'est pas obligatoire, mais l'organisme prêteur peut l'exiger, notamment pour couvrir les risques liés au déces et à l'invalidité. L'emprunteur choisit librement l'établissement qui l'assure et n'est pas obligé d'opter pour l'assurance proposée par le prêteur. Voilà pour le principe. Concrètement, à niveau de garantie équivalent, placer son risque chez un assureur concurrent est un parcours du combattant, car beaucoup d'enseignes pratiquent la politique dissuassive.

 

- L'assurance perte d'emploi : cette couverture se paie trés cher et les polices incluent de nombreuses clauses limitatives. Franchises, délais de carence durant lesquels l'assuré n'est pas pris en charge, sans oublier un vaste ratiocinage sur le pourcentage d'indemnisation et sa durée : autant de facteurs qui ne plaident pas en faveur de ces assurances pertes d'emploi.

 

- La garantie revente est la possiblité offerte aux emprunteurs de couvrir, dans certaines limites, la moins-value éventuelle lors de la revente de leur logement durant une période limitée (reconductible). Cette garantie peut être activée, par exemple suite à un décès (vente contrainte), une perte d'emploi, etc. Outre un délai de carences à rallonges, selon le type de situation familiale, ces contrats comprennent souvent de nombreuses exclusions. Il faut donc les passer au peigne fin avant de s'engager. 

Notre actualité